Catégorie : Finance

Une approche fractale des marchés, de Benoit Mandelbrot

Une approche fractale des marchés, de Benoit Mandelbrot

« Une approche fractale des marchés : Risquer, Perdre et Gagner »,  se pose  en véritable réquisitoire contre la théorie financière orthodoxe. L’essai, subdivisé en trois principales parties, commence par un état des lieux des marchés financiers contemporains ; l’auteur s’employant à revenir sur la manière dont les idées ont évolué depuis le siècle dernier, de Louis Bachelier à Black & Scholes. Mandelbrot repasse ainsi en revue, étape par étape, les différentes méthodes qui ont permis au fil du temps, d’appréhender de manière efficiente les marchés boursiers et de mieux se prémunir contre les risques qui y étaient inhérents. Il revient en profondeur sur tout « l’édifice de la finance moderne » : les théories de Bachelier, l’analyse fondamentale, le CAPM de William Sharpe, la théorie moderne du portefeuille d’Harry Markovitz, le modèle de Black, Scholes & Merton. Tout est passé en revue. Mais, il ne s’arrête pas à l’histoire des idées. Il en fait aussi le procès à charge. Expliquant ainsi, puis démontrant, pourquoi à peu près tous les outils classiques qui s’utilisent actuellement dans l’industrie de la finance ne fonctionnent pas.

Les ordinateurs ont pris le pouvoir

Les ordinateurs ont pris le pouvoir

60 à 70 % des ordres boursiers américains sont passés par les ordinateurs; 30% des ordres européens : fibre optique, ordres à la nanoseconde pour jouer sur des écarts d’un centime. Si nous ne reprenons pas le pouvoir très vite, nous allons à la catastrophe mathématique programmée. La solution peut être de taxer chaque transaction pour les rendre non rentable, la course à la contre-attaque sur le plan technique étant perdue. Lire : http://bibliobs.nouvelobs.com/essais/20130328.OBS6096/algorithmes-dans-la-peau.html Aller sur le site de Krachmachine : http://krachmachine.fr/ Lire l’article sur Finance Watch : http://www.slate.fr/story/68149/finance-watch-lobby-ong-banques

La menace des algorythmes est réelle

La menace des algorythmes est réelle

Un premier problème est que les algorithmes sont développés pour être autonomes, or il est humainement impossible de tester à l’avance chacun des scénarios programmés dans le système. Deuxièmement, ils dépassent souvent le cadre des instructions originelles puisqu’ils «apprennent», ils développent leur propre code pour s’adapter au contexte changeant dans lequel ils opèrent. Le problème inhérent aux algorithmes dits évolutionnistes est que les humains qui les ont programmés finissent par ne plus comprendre comment ils fonctionnent. On les trouve en pagaille à Wall Street. Ils travaillent à une vitesse ahurissante. Et il est impossible de savoir comment ils vont se comporter. http://www.liberation.fr/economie/2012/10/28/christopher-steiner-la-menace-des-algorithmes-est-reelle_856547

Jon Elster 0

Jon Elster

Jon Elster explique pourquoi il s’est peu à peu détaché des théories du choix rationnel, pour accorder sa confiance au hasard et au tirage au sort, moins porteur d’injustice lorsque la délibération est manifestement impossible. Lire sur la vie des idées « d’une part il faut chercher les hypothèses chez les moralistes (les questions donc) et d’autre part chercher les réponses dans la psychologie et l’économie moderne. »