Spinoza avait raison

Ce livre, en fait, c’est un peu la rencontre d’un philosophe et d’un neuroscientifique à 400 ans d’écart.
Spinoza a vécu 44 ans de 1632 à 1677. Juif portugais, exilé en Hollande, il a été banni à 24 ans pour ses idées. Il remettait en cause la religion. il était d’une famille riche, conscient d’avoir été privilégié pour l’apprentissage de la culture.
Chez Spinoza, Dieu existe : mais c’est la nature qui s’exprime à travers les créatures vivantes. Damasio a été interpellé par Spinoza.
Il l’a lu à l’adolescence, l’a trouvé fascinant et rébarbatif , l’a oublié et l’a redécouvert . Il avait noté une phrase un jour sur un papier, et à un moment de sa vie, après ses travaux scientifiques, il a relu cette phrase et s’est aperçu que cela avait une correspondance avec ses travaux . Cette phrase c’était :
« Le fondement de la vertu est l’effort même pour conserver son être propre… et le bonheur consiste pour l’homme à vouloir conserver son être.  »
Spinoza a eu une intuition biologique de la nature de l’homme.

Lire la fiche de lecture : Spinoza-avait-raison-Damasio-fiche-lecture

Comments are closed.